Wudang Tai Chi Chuan - Ateliers Thématiques


ATELIERS A VENIR : WUDANG ACTUALITÉS

Forme WU style Cheng : Que ce soit pour réviser la forme à mains nues, les applications et les techniques d’auto-défense, travail des armes, ou plus spécifiques, vous aurez dans le corpus de l’école matière à progresser et approfondir.


Au Programme :

☯  FORME COURTE (33 mouvements)  et FORME COURTE AVANCÉE
Apprentissage, Révision, Approfondissement

☯  FORME LONGUE TRADITIONNELLE (119 mouvements)
Étude des 6 séries — Apprentissage, Révision, Approfondissement

☯  TUI SHOU - Poussée des mains
7 Étoiles, 9 Palais, 4 Directions, 8 Forces, Da Lu…

☯  JI BEN GONG
Exercices de souplesse et sur les fascias «  Récupérer la lune au fond de la mer », «  Embrasser la Tête du Tigre », «  Fu Yang »  (se pencher, se courber), renforcement musculaire, la Paume des Fleurs Volantes, la Paume des 5 Éléments… 

☯  XIAN JIA BA DUAN JIN - 8 pièces de brocart des Immortels

Un Qi Gong moins connu, avec des variantes assez marquées par rapport au Ba Duan Jin. Il n’est enseigné qu’à des personnes ayant un bon niveau de pratique du Wudang Taiji Quan


POUR ALLER PLUS LOIN

Parmi le corpus de l’enseignement transmis par Cheng Tin Hung, fondateur du style « Wudang » issu de la forme WU (WU Jianquan), nous trouvons des aspects essentiels et gardés intacts comme le TAI JI NEI GONG qui n’est enseigné qu’aux disciples ayant « passé de l’autre côté de la porte ». Cela n’a rien de secret — il faut toujours se méfier des écoles qui disent détenir des secrets ;-) —  mais à l’heure de la communication invasive et omniprésente, cet enseignement est préservé au point qu’il ne circule aucun document video ou écrit sur internet expliquant ces techniques. Tout simplement parce qu’il est nécessaire d’avoir un niveau de pratique suffisant pour y accéder d’une part, et qu’il faut avoir reconnu son maître en faisant Bai Shi avec lui d’autre part.

Par ailleurs, il existe aussi un Qi Gong pour tous se référant aux Ba Duan Jin (8 Pièces de Brocart) :
Xian Jia Ba Duan Jin (les 8 Pièces de Brocart des Immortels) ; et puis parmi les Ji Ben Gong, diverses 
techniques de défense et de contre-attaque très intéressantes et efficaces qui ont traversées les décennies.

L’enseignement du Wudang Taiji Quan, forme à main nues, armées, poussée des mains, Nei Gong, Ji Ben Gong, applications martiales, etc., se fait dans la tradition et le respect de la transmission perpétuée par maître Docherty, le plus proche disciple de maître Cheng Tin Hung. Pour celles et ceux qui veulent aller plus loin dans la pratique de cet enseignement authentique, qui (re)donne les lettres de noblesse au Taiji Quan en tant qu’Art Martial, il est plus que nécessaire de se rapprocher de Dan Docherty et de ses élèves ayant acquis un niveau respectable.


Carré et Rond, Terre et Ciel 
Une notion qui fait son chemin

Ce style de Taiji Quan repose sur deux aspects : « carré » et « rond ». Le premier est l’apprentissage de la forme, tandis que le second est l’approfondissement une fois l’enchainement des séries maitrisé et mémorisé. Il n’y a que dans le style WU que ce principe d’apprentissage existe.

Le fondateur, WU Jian Quan (1870-1942), enseigne, avec d’autres maîtres de Taiji Quan (Yang Shao Hou, Yang Cheng Fu Sun Lu Tang) les arts martiaux adaptés au grand public dès 1914 à l’institut de Recherche de la Culture Physique de Beijing… Puis il enseigna à Nanjing  qui devint capitale chinoise en 1928 à l’Institut des Arts Chinois avant de rejoindre Shanghai cette même année. En 1937, au début de la seconde guerre sino-japonaise, il migre à Hong Kong et continue son enseignement… 

Il fallait un système efficace pour retenir lenchainement. La codification Carré-Rond prit ainsi tout son sens. Et cet enseignement de Wu Jian Quan perdure encore de nos jours.

Selon la pensée chinoise, le carré  symbole de la terre, est l’élan récepteur ; le rond symbolise le ciel, l’élan créateur.

L’apprentissage de la structure et des pas (terre) vient en premier lieu, l’harmonisation du mouvement et du geste par les membres supérieurs (ciel) dans un second temps.

Extrait des textes classiques du Tai Ji Quan (lire le texte intégral du Discours du Tai Chi Chuan)

Dans les 13 Tactiques, Peng, Lu, Ji, An, Cai, Lie, Zhou, Kao, sont les Huit Trigrammes. Faire un pas en avant, reculer, faire face à gauche, regarder à droite, et être ancré au centre, sont les Cinq Éléments.

Peng, Lu, Ji, An, sont les trigrammes Qian (Ciel), Kun (Terre), Kan (Eau), Li (Feu), les quatre points cardinaux. Cai, Lie, Zhou, Kao, sont les trigrammes Xun (Vent), Chen (Tonnerre), Dui (Brume), Gen (Montagne), les quatre coins. Faire un pas en avant, reculer, faire face à gauche, regarder à droite, et être ancré au centre, sont le Métal, le Bois, l'Eau, le Feu et la Terre. 

La notion Terre-Ciel est représentée par la tortue, de part sa carapace symbolise la Terre (plastron) et le Ciel (dossière). La tortue était utilisée pour la divination, qui donnera lieu à la codification des premiers caractères chinois, les sinogrammes.

La légende des trigrammes vient de l’époque de Fu Xi, quand un dragon-cheval ailé jaillit hors du Fleuve Jaune. Fu Xi (super en forme ce jour là) a pu noter et reproduire dans un diagramme la forme spiralée des poils de la bête… On nommera par la suite ce diagramme la « Carte du Fleuve ». Et puis, Fu Xi (toujours au meilleur de sa forme) médita et expérimenta longuement ce qu’il avait observé. C’est ainsi que naquirent les 8 Trigrammes ou « Ba Gua ».

Plus tard, à l’époque de l’empereur Yu le Grand, celui-là même qui maitrisa les fleuves et cours d’eau, sortit des eaux une tortue magique. Les fissures sur la dossière de la tortue ressemblaient à des signes d’écriture. Yu le Grand super en forme (n’oubliez pas qu’il a dompté les courants fluviaux), les recopia en un diagramme et il appela ces signes « le Plan de la Rivière Luo ». On le nomme  aujourd’hui le « Carré Magique ».

Ci-dessous :

A gauche : le Ciel Antérieur (Agencement dit de Fuxi) et la Carte du Fleuve ; à droite : le Ciel Postérieur (Agencement dit du Roi Wen) et le Plan de la Rivière Luo.

A remarquer que dans les deux agencements, le Taiji ☯ est positionné de manière identique. Dans le premier, les trigrammes s’opposent deux à deux (les traits sont opposés) et c’est le Ciel qui correspond au grand/vieux yang tandis que la Terre est associé au grand/vieux yin; dans le second, l’ordre semble plus complexe et c’est le Feu/Lumière qui se trouve au grand/vieux yang, au Sud tandis que que l’Eau/Ravine est au grand/vieux yin. Le Tonnerre dans le second cas est à l’Est, à l’équinoxe de printemps…